Résolution pour éliminer les frais d’itinérance: ne vous réjouissez pas trop rapidement!

Browse By



Vous avez sûrement vu la nouvelle: le Canada a signé une résolution pour réduire ou éliminer les frais d’itinérance (roaming) pour la téléphonie avec 18 autres pays d’Amérique (incluant les États-Unis). Mais ne vous réjouissez pas trop vite.

Ça fait des super titres de nouvelles et oui c’est très prometteur, mais il faut comprendre que c’est une résolution non-contraignante, ça annonce une intention, un objectif. C’est tout pour le moment.

Rien de concret. Et donc ce ne sera pas pour demain, malheureusement. On espère qu’un jour ce sera comme dans l’Union Européenne (où les frais d’itinérance n’existent plus entre environ une trentaine de pays) mais disons que je ne m’attends pas à ce que ce soit à court (ni même moyen) terme, personnellement.

Et 18 pays ce sera bien, mais il en reste 175+ autres où vous risquez de voyager… et de vouloir utiliser votre cellulaire.

Donc, en attendant, on va vous donner les trucs pour réduire ces frais d’itinérance en voyage.

Téléphonie (et billets d’avion) à prix élevés

Mais juste avant, une petite parenthèse.




Pour ceux qui ne le savaient pas, à part les billets d’avion (une chance qu’il y a notre page d’aubaines de vols pas chers!), les télécommunications sont l’autre domaine où au Canada on paye plus cher qu’à peu près partout au monde.

Ça inclus justement nos frais d’itinérance qui sont assez dispendieux, comme vous le savez certainement si vous avez déjà voulu vous servir de votre téléphone cellulaire en voyage.

Et plein de gens sont vite à blâmer la taille du Canada et la faible densité de la population pour nos prix de téléphonie cellulaire (et pour les prix de billets d’avion aussi d’ailleurs), mais c’est un peu trompeur.

Il faut comprendre que la grande majorité du territoire canadien est vide, au moins 75% de notre population (27M sur 36M) est concentrée à l’intérieur de 160 kilomètres de la frontière américaine (mon fun fact du jour). La carte ci-dessous l’illustre bien.

 

Bref, notre partie habitée n’est pas si pas dense que ça.

Le problème avec les télécommunications (et les billets d’avion) au Canada, c’est plutôt une réglementation gouvernementale trop lourde qui freine l’arrivée de nouveaux joueurs. Moins de concurrence égale des prix plus élevés, ce n’est pas du rocket science comme on dit.

On n’a qu’à regarder la folie qui a eu lien en Ontario en décembre, au lancement d’un 4ième gros joueur dans le monde des cellulaires, qui a fait en sorte que Rogers, Bell et Telus ont tous offerts simultanément des forfaits avec 10 Go de données pour 60$ par mois (du jamais vu en Ontario)… ils l’ont fait parce qu’un nouveau joueur est arrivé et l’a offert. Au Québec, c’est une des rares choses qu’on paye un peu moins cher: parce qu’on a un 4ième joueur qui n’est pas ailleurs (Vidéotron).

C’est la même chose dans le monde des billets d’avion… tant qu’il n’y aura que deux gros joueurs pour les vols intra-Canada, ils vont évidemment garder les prix élevés. C’est pourquoi on a bien hâte au lancement prochain de Swoop, et éventuellement de Jetlines (et on espère que Flair prenne de l’expansion aussi).

Bref, on s’éloigne du sujet alors revenons-en aux frais d’itinérance.

 

Comment éviter les frais d’itinérance

Tout dépend évidemment de votre destination premièrement, mais de la durée de votre séjour aussi. On essaye de rejoindre et d’être une ressource pour le plus grand nombre de voyageurs Québécois possible chez Flytrippers, alors on a des gens qui partent pour 2 ou 3 semaines à cause de leur temps de vacances limitées, mais on a aussi des gens qui partent un mois à la fois.

Bref, dépendant de la durée de votre voyage, le truc, comme à peu près n’importe quel sujet du monde du voyage, c’est de s’informer (aussi connu sous le nom de Google). La plupart des pays ont de coûts de téléphonie cellulaire plus bas que les nôtres, tel que mentionné précédemment.

Donc, si vous restez le moindrement longtemps dans un même pays, suffit de voir le prix pour se procurer une carte SIM locale à votre arrivée, souvent ça coûte des prix ridiculement bas (et la Loi oblige depuis décembre tous les fournisseurs canadiens à débarrer vos cellulaires gratuitement à votre demande pour pouvoir utiliser d’autres cartes SIM à l’intérieur, en passant).


Si vous voyez que c’est trop cher, ou que vous partez pour seulement quelques jours, votre fournisseur cellulaire offre des forfaits internationaux qui reviennent moins chers qu’utiliser votre téléphone en itinérance.

Voici quelques exemples de prix payés par Kevin l’an dernier pour des forfaits de données dans certains pays:

  • Carte SIM en Thaïlande : Internet illimité pour 15 jours pour 600 bath (22$ CAD)
  • Carte SIM en Turquie : 2 GB pour 30 jours pour 70 TL (23$ CAD)
  • Carte SIM en Colombie : 2 GB pour 30 jours pour 45000 COP (19$ CAD)
  • Carte SIM en Équateur : 2 GB pour 30 jours pour $10 USD (13$ CAD)
  • Carte SIM au Pérou : 2 GB pour 30 jours pour 35 soles (14$ CAD)
Kevin avait d’ailleurs fait un article complet sur comment utiliser votre cellulaire en voyage. Vous pouvez lire plus de détails ou vous pouvez aussi consulter un excellent site pour voir quels forfaits sont disponibles à votre destination et quelle compagnie a la meilleure offre pour vous!

Vous pouvez aussi acheter un téléphone qui est déjà débarré. Kevin en a acheté un plus dispendieux mais il en existe à moins de 100$ qui sont des téléphones intelligents de marque réputée comme LG (et plein d’autres), qui permettent d‘avoir un téléphone de voyage pas cher… ou bien vous pouvez évidemment utiliser le vôtre.

Par contre, l’avantage d’avoir deux téléphone est que ça vous permet aussi de garder vos vraies données personnelles et votre vie privée en sécurité, car les douaniers de n’importe quel pays ont le droit d’exiger de voir à l’intérieur de votre cellulaire, et ceux aux États-Unis le font de plus en plus. Donnez leur votre cellulaire « de voyage » vide et comme ça vous vous protégez.

 

Sommaire

C’est une excellente nouvelle que les gouvernements du continent américain aient cette intention d’abolir les frais d’itinérance, mais faites débarrer votre téléphone pour vous procurer des cartes SIM locales en attendant!

Est-ce que vous utilisez votre téléphone en voyage? Comment l’utilisez-vous? Faites-nous-le savoir dans les commentaires!

Vous voulez voir nos rabais sur les billets d’avion?
Cliquez ici pour voir nos aubaines de vols à très bas prix
Vous voulez d’autres astuces et inspirations voyage?
Cliquez ici pour aller à la page principale du blog
Vous aimerez sûrement cet article:
La carte avec les mots de passe de tous les Wi-Fi d’aéroport dans le monde

Aidez-nous à faire connaître nos aubaines et nos conseils sur les voyages à bas prix en partageant cet article et surtout ajoutez Flytrippers à vos favoris pour nous permettre de vous aider à naviguer dans le monde des voyages à bas prix!

Divulgation publicitaire: Flytrippers reçoit des commissions sur les liens inclus dans cet article. Nous apprécions que vous utilisiez ceux-ci, surtout que cela ne vous coûte jamais plus cher, et nous vous remercions de nous encourager et nous permettre de continuer à trouver pour vous d’excellents deals et du contenu intéressant. Par souci de transparence, sachez que nous ne recommanderons JAMAIS un produit ou service dans lequel nous n’avons pas confiance ou que nous n’utilisons pas nous-même, puisque notre réputation et notre crédibilité vaut beaucoup plus que les commissions. Ce principe est une partie essentielle et non-négociable de tous nos partenariats: nous ne donnerons jamais à aucun tierce parti le moindre contrôle sur notre contenu. Pour plus de détails sur notre politique publicitaire, cliquez ici.

24 thoughts on “Résolution pour éliminer les frais d’itinérance: ne vous réjouissez pas trop rapidement!”

  1. Marie says:

    Que ce soit à Paris, au Portugal, à Venise, à la Havane, j’utilise le WI-FI de l’aéroport, des l’hébergements et des cafés/restaurants pour consulter certaines informations. Évidemment, avant mon départ, j’effectue l’essentiel de mes recherches avec captures d’écran au besoin (trajectoires, trains, métro, tramways, numéros Hébergements, lieux à visiter, restos intéressants, coordonnées des ambassades…). De plus, on à accès à des cartes géographiques simplifiées avec les principaux attraits sur place.

    On peut même échanger avec nos proches via Messenger tél/vidéo. Sans frais lorsque que le WI-FI est sans frais supplémentaires.

    Quant à l’éventualité d’une urgence en public, les gens ont presque tous un téléphone connecté. Leur abonnement cellulaire est moins $ que celles offertes au Canada, raison pour laquelle j’ai cessé mon abonnement il y a quelques années (boycott bien assumé). Avec une connexion internet à la maison, plus besoin d’une seconde connexion téléphone, du moins tant que les tarifs resteront plus élevés qu’ailleurs. 😉

    1. Marie says:

      Je viens de me relire, si je pouvais corriger mes fautes que j’ai laissé en modifiant mes phrases…Mais bon, l’essentiel du message est là!

    2. Andrew D'Amours says:

      En effet, le wi-fi public suffit souvent! Bien des fois, je me suis uniquement fié à cela aussi sans rien d’autre pendant bien des voyages.

  2. Vanessa says:

    Drôle de question peut-être….mais où on achète une carte SIM quand on débarque de l’avion? Boutique spécialisée? Qu’en est-il de l’Europe?

    1. Andrew D'Amours says:

      Il y en a parfois dans l’aéroport même, sinon le plus simple est de prendre le métro/train/bus et se diriger au centre de la ville, c’est là qu’il y aura certainement des boutiques qui en vendent. Ça vaut la peine de Googler la question pour votre ville précise avant le départ, avec un peu de recherches vous trouverez certainement des infos spécifiques à à peu près toutes les villes d’importance:)

  3. Mireille Dubé says:

    Que penser des applications gratuites comme Text Now ou ses semblables? Avantages : si on accepte la publicité, crédits ($) pour appels et textos gratuits aux USA, Canada-USA et à l’international. Inconvénients : accès à internet requis; numéro de téléphone américain non reconnu (valide) par certains sites (réservations ou autres); obligation d’utiliser ce numéro à tous les mois, sauf erreur, sous peine de le perdre… Et bien sûr, numéro inconnu de nos contacts.

    1. Andrew D'Amours says:

      Je ne connais pas cette application mais ça me semble intéressant à première vue!

  4. Hugues says:

    Je fais déjà ce que vous suggérer. L’an passée en Thaïlande 150 bth (6$ cad) pour internet illimité pour 1 semaine et le recharger à la demande du fournisseur mais j’ai pu l’utiliser pendant 2 semaines. En ce moment nous sommes au Portugal j’ai payé 10€ pour 2go pour 1 mois. Pour répondre à un commentaire plus haut, nous auruons pu le laisser à la maison notre cellulaire mais ils nous est tres utile avec google map comme gps pour nos deplacements.

    1. Andrew D'Amours says:

      En effet! Super ça, merci beaucoup d’avoir partagé et bon voyage au Portugal!

  5. Mel says:

    Avez-vous des trucs pour pouvoir utiliser notre cellulaire en croisière?

    1. Andrew D'Amours says:

      Bonne question, personnellement on n’a jamais fait de croisière mais de par leur nature, je ne crois pas qu’il y a de moyen vraiment :S

  6. Peter says:

    Bonjour, j’aime bien votre site, très intéressant et plein de bons trucs de voyage.
    Mon truc à moi, laissez donc votre cellulaire à la maison, et profitez plus pleinement de votre voyage, ( l’essentiel d’un voyage après tout… ).
    Vos parents et amis ne vous renieront pas, parce que vous leur montrez vos photos, textos et anecdotes de voyage à votre retour.
    Ça ne vous coûteras pas un sou de frais d’itinérance, vous pouvez prendre autant de photos que vous le voulez avec un petit appareil-photo abordable.
    Vous ne risquez pas de vous faire voler votre cellulaire, ou vos données, ( vu parfois les réseaux WI-FI gratuit frauduleux ).
    Et oui, comme vous pouvez le deviner, je n’ai pas 22 ans… :o)
    Bon voyage !

    1. Andrew D'Amours says:

      En effet, c’est un autre bon truc efficace;)

    2. Louise Lachapelle says:

      Le cellulaire n’est pas seulement pour rejoindre la famille , il est pour moi un outil indispensable pour rejoindre les hôtels et planifier nos déplacements . Si vous n’en utilisez pas c’est peut-être que vous séjournez dans un resort tout inclus!

      1. Andrew D'Amours says:

        Non pas du tout, je n’ai pas été dans un tout-inclus depuis 2013 (et seulement deux fois dans ma vie). C’est juste qu’en plusieurs dizaines de nuits à l’hôtel/Airbnb/hostels je n’ai jamais eu à appeler personne. Je réserve en ligne et j’y vais, pas besoin de rien de plus 😉

  7. Jacques d’Aragon says:

    Je vous ai informé à deux reprises au sujet de la publicité de MacKeeper sur votre site afin de vous prévenir de sa très mauvaise réputation sur le web. J’ai dû me rendre au Apple store pour me débarrasser de ses intrusions constantes sur mon mac après l’avoir utilisé pourvoir s’il pouvait être utile. Il est à la lmite d’un malware en utilisant les mêmes méthodes. C’est un mauvais service de permettre sa publicité sur votre blogue, que j’apprécie et que je lis régulièrement.

    1. Andrew D'Amours says:

      Bonjour, oui et j’y ai répondu en commentaire, je vous recopie ledit message:

      Bonjour, les publicités que vous voyez sur le site sont toutes gérées par Google, la référence mondiale pour la publicité. On ne contrôle pas le contenu, c’est 100% adapté au profil de la personne qui visite le site. Vous pouvez faire en sorte que cette publicité n’apparaisse plus chez vous en cliquant sur le petit triangle bleu en haut à droite de toute pub.

  8. Joëlle says:

    Au Cambodge, une carte sim de 2$ à 4$. Internet illimité 3$ par mois ou 1$ par semaine si ma mémoire est bonne.
    Environ la même chose en Malaisie.

    1. Andrew D'Amours says:

      En effet, l’Asie est très abordable côté téléphonie 😛

      Merci de partager:)

  9. Philippe says:

    J’ai changé de carte SIM en Italie pour un voyage de 3 semaines, bien pratique mais évidemment ça exige un nouveau numéro de téléphone inconnu de tous mes contacts et impossible de le savoir à l’avance. Là, je pars en France, je veux bien faire la même chose et installer une nouvelle SIM, ce qui changera à nouveau mon # de téléphone, mais le problème c’est que j’ai fait plein de réservations de chambres, d’infos et de billets avec mon numéro actuel, qui sera obligatoirement différent sur place. Est-ce vraiment pratique si je dois recontacter tous mes contacts de réservations, de peur de manquer leur appel ou leurs textos?

    1. Andrew D'Amours says:

      Je ne vois pas pourquoi vous auriez besoin de communiquer avec les hôtels ou autres, si vous avez mis votre courriel vous allez être correct. Je n’ai jamais donné de numéro de téléphone à nulle part en voyage et ça se fait sans problème!
      Pour les amis et autres contacts, je change mon message de boîte vocale avant de partir et je leur dit de communiquer par courriel pour donner le nouveau numéro ou encore mieux passer simplement par les applications d’appels par Wifi, ça contourne le problème:)

  10. Gil Morissette says:

    Il y a un forfait Canada-Usa avec Videotron pour 120 jours aux USA avec le même tarif que vous payez au Quebec. Il ne l’offre pas tout le temps. Il faut
    le demander et même, l’exiger

    1. Andrew D'Amours says:

      Bon à savoir, merci de partager:)

  11. Anouk Morel says:

    Avez-vous des recommandations pour la France? Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *